Films et Séries

Babylone 5

Citations tirées de la séries télévisées Babylon 5

«  Si je projette un point de lumière sur le mur, on verra la lueur sur le mur. Mais le mur n’est pas la source de cette lueur. Elle vient d’un endroit différent. En quelque sorte, l’âme est une projection. En réalité, elle n’existe pas plus en nous que la lueur n’existe dans le mur. Mais cette enveloppe est notre seul moyen de la percevoir.«

« Nous pensons que l’univers lui-même est doté d’une conscience et que, grâce à elle, il cherche sa propre signification. Pour cela, il se disperse en particules investissant cette conscience dans chacune des formes de vie. Nous sommes l’univers qui cherche à se comprendre.«

« L’univers s’exprime en plusieurs langues mais d’une seule et même voix.
Ce n’est pas la langue des Narns qui prime, ni celle des Centauris, des Humains ou des Minbaris.

Ce qui prime, c’est la langue de l’espoir, celle qui fait renaître la confiance,
Celle qui redonne des forces et qui nous touche de compassion.
C’est la langue qui nous vient du cœur et du plus profond de notre âme.
Mais c’est toujours la même voix :
La voix de nos ancêtres qui est en nous et qui se fait entendre à travers les âges,
La voix de nos héritiers et des générations à venir.
Depuis toujours, c’est cette même voix qui nous dit: nous sommes Un.

Peu importe la couleur de notre sang et de notre peau,
Peu importe notre monde et notre étoile,
Nous sommes Un.
Quelles que soient nos souffrances, quelles que soient nos défaites,
Quelles que soient nos craintes,
Nous sommes Un.

Nous sommes unis pour défendre la même cause,
Nous sommes d’accord pour reconnaitre cette singulière vérité et cette règle
Que chacun de nous devrait suivre au quotidien: soyons bon envers autrui.

Parce que cette voix nous enrichit,
Elle nous ennoblit et elle nous empêche de sombrer dans les ténèbres.
Nous sommes la voix de l’univers, l’âme de la création,
Le feu qui éclaire et montre la voie d’un meilleur avenir.

Nous sommes Un.«

« Tout autour de nous, le silence, comme si l’univers entier retenait son souffle, attendant. Toute vie peut être divisée en moments de transition… ou en moments de révélation. Ce moment que nous vivions relevait des deux. G’Quan a écrit  » Il y a des ténèbres plus grandes que celles que nous combattons. Il s’agit des ténèbres de l’âme qui a perdu sa voie.  » La guerre que nous menons n’est pas contre des puissances et des principautés. Il s’agit d’une guerre contre le chaos et le désespoir. Plus grande que la mort de la chair est la mort de l’espoir… La mort des rêves. Contre le péril nous ne pouvons jamais nous rendre. Le futur est tout autour de nous, attendant, moments de transition prêt à devenir moments de révélation. Personne ne sait la forme que ce futur prendra, ou où il nous mènera. Nous savons seulement qu’il naîtra dans la souffrance. «

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.