Science Fiction

Sélection science-fiction : résumés personnels

Livres de Science Fiction et petits résumés perso

Morgan : carbone modifié

Dans l’avenir, mourir n’est plus une fin en soit. Contre une petite fortune, il est possible de se sauvegarder et de se télécharger dans… un nouveau corps. Mais alors, pourquoi un milliardaire se suiciderait-il alors qu’il est virtuellement immortel ? C’est ce qu’une fois « ressuscité », il aimerait savoir, et la raison pour laquelle il engage un ancien enquêteur vicieux et controversé.

Un pur techno thriller, violent, sombre et intelligent.

Hamitlon : série Greg Mantel

chaque tome peut être lu séparément du reste…

21e siècle, la crise climatique est au coeur des préoccupations des grandes compagnies détenant désormais l’entier du pouvoir. Le but ? Posséder LA technologie d’avenir, une source d’énergie révolutionnaire. Doté d’un implant biotechnologique augmentant ses capacités intuitives, Greg Mantel fera face aux demandes de ses employeurs avec en prime un petit bonus : il réfléchit, et bien….

Une série passionnante, bourrée d’action, de rebondissement et rapide… très rapide. Un avenir tout droit tiré de notre présent, réaliste et… si humain.

Frank Herbert

Dosadi

Sur Dosadi, planète totalement  hostile à la vie, il n’y a qu’une ville, Chu, surpeuplée et véritable petit enfer cernée par un mur. Personne n’en sort, personne n’y rentre, et dans ce Mur se déroule une expérience monstrueuse. A l’intérieur de la ville et à l’extérieur, deux êtres vont tenter de comprendre qui joue à Dieu sur cette planète, et…. pourquoi. Ils vont devoir apprendre que pour sauver une chose, il faut parfois aussi savoir comment la détruire.

Un livre magnifique sur la société, la psychologie et la réflexion de l’influence consciente et inconsciente qui se tisse entre les gens, ceux qui leur sont supérieurs et ceux qui sont les jouets des plans leurs plans. Et n’est pas toujours Dieu qui croit l’être…

Dune, t. 1-6

Une saga mythique se déroulant sur fond politique, religieux, génétique, mystique et sociologique (les thèmes favoris de l’auteur). Partant d’une base, Frank Herbert fera évoluer ses personnages sur des milliers d’années, nous montrant comment s’enchaînent les relations de causes à effet, jusqu’à réaliser que le hasard, les choix ou le destin… ne sont qu’une manière de faire face à notre ignorance.

Dans un univers sans limite, Dune possède un trésor sans lequel toute la société galactique humaine retournerait à la barbarie et au néant : l’Epice. Il permet le voyage dans l’espace, la divination et la prolongation de la vie. Et quiconque contrôle Dune contrôle l’univers. Celui qui en deviendra le maître ne sera celui qui la possède mais celui qui est capable de la… détruire.

Destination Vide, t. 1-2

On leur a promis un voyage sur un nouveau  monde à bord d’un vaisseau piloté par 4 cerveaux humains incorporés à un ordinateur, 4 cerveaux qui les uns après les autres, vont lâcher. En réalité, le vaisseau se dirige vers le vide, substance brute à partir de laquelle on peut tout créer. Et justement, même si tout l’équipage l’ignore, c’est bien de ce la qu’il s’agit : créer ce qui ne l’a encore jamais été.

Tous les thèmes de F. Herbert sont là : la conscience (artificielle ou non), l’étude du comportement humain (et divin!), et une écriture d’une intelligence et d’une finesse rare.

Card : Ender

Depuis 50 ans, l’humanité combat une race invasive. L’unique parade trouvée ? Des enfants, tous surdoués en stratégie militaire, manipulés dans un seul et unique but : vaincre, à n’importe quel prix. Et quoi de mieux que l’innocence pour trouver une solution à un problème qui n’en a pas ? Ender n’a que 6 ans, et c’est pour cela qu’il y parviendra.

Un livre tout en finesse qui joue avec nous jusqu’à un final assourdissant…

Simmons : Le cycle d’Hypérion / Endymion

Sept destins réunis autour d’une quête futuriste allant aux origines de la destruction de l’Humanité par sa propre création, les Titans, êtres mécaniques devenus entités…. et dieux. Et ils attendent leur revanche….

Un livre univers magistral, d’une poésie et d’une évocation rare. Un panorama de tous les genres de la SF.

Brewer : K-PAX

Il prétend venir d’un autre monde, ils prétendent qu’il ment. Interné dans un asile, Prot affirme être un ET. Il faudra toute la patience et l’ouverture d’esprit de son médecin pour réaliser que la vérité était encore plus étrange et si humaine…

Bear : darwin, t. 1-2

Il y a des milliers d’années, l’homme a évolué. Aujourd’hui, cela recommence. Mais sommes-nous prêts à faire face à une nouvelle humanité ?

Un roman qui fait partir la science fiction aujourd’hui, de manière cohérente et sans vaisseaux ^-^

Damasio : la Horde du contrevent

Sur un monde balayé par des vents mortels, de petits groupes tentent de remonter à la source des tous les vents. Ils vivent, pensent, écrivent et parlent selon cet élément, sont littéralement définis par lui, à tel point que le langage du livre lui-même devient une partie intégrante du roman en tant que personnage. Le récit est perçu par le regard des différents protagonistes, conférant une richesse et une justesse de ton rare et fine.

Ce roman est tout simplement d’une beauté, d’une puissance et d’une humanité bouleversante, animale aussi.

Weber : La lune des mutins, t. 1-2

Aujourd’hui, vol d’essai sur la lune… Seulement, rien ne se passe comme prévu. La lune est un vaisseau arrivé il y a des milliers d’années et dont l’équipage est… sur Terre, suite à une mutinerie toujours non résolue. Ensuite, il semblerait qu’une espèce non humaine ait la sympathique habitude d’éradiquer toute intelligence concurrente dans la Galaxie. De retour sur Terre, Colin MacIntyre doit non seulement expliquer le fait qu’il soit encore en vie mais aussi gérer les mutins et l’avenir de sa planète.

Le mot d’ordre : action ! On assiste à un bouleversement planétaire opéré suite au changement de paradigme apporté par cet astronaute qui apprend à l’Humanité qu’elle n’est pas seule et que son avenir dépend d’un passé dont elle ignore tout. Espace, space opéra, complots politiques, conflits galactiques, technologies avancées et ET au menu.

Niven : la paille dans l’oeille de Dieu

Dans mille ans, un croiseur spatial reçoit les coordonnées d’un objet se présentant comme un vaisseau non humain : dès lors, sa mission sera d’établir un premier contact avec l’Inconnu. Un premier contact entre deux races qui ont autant à cacher l’une que l’autre.

Une magnifique prise de contact, réaliste, inhumaine dans son humanité et posant cette éternelle question du statut d’ami, d’ennemi ou d’étranger.

Wilson : le vaisseau des voyageurs

Ils sont arrivés des profondeurs de l’espace, ne communiquent pas et restent invisibles dans leur vaisseau au dessus des villes…. Une nuit, leur message est délivré : ils offrent à l’humanité l’immortalité, gratuitement. La question que certains vont se poser est, pourquoi ?

La question que pose se livre est celle de l’humanité : qu’est-ce ? L’apparence ? Un mode de vie ? Ou la simple capacité à décidé et à assumer ?

Traviss : les guerres Wess’har, t. 1-3

L’humanité a découvert une planète, s’y est rendue et a établi le contact avec son seul occupant, un Wess’har, unique représentant de son espèce qui pour protéger l’écosystème d’un monde, est prêt à exterminer tout envahisseur potentiellement dangereux. Seulement, deux problèmes se posent : quel prix est donc prêt à payer l’homme pour être immortel, maladie dangereusement contagieuse sur ce nouveau monde ; et… que fera cet être quand il apprendra dans quel état est notre propre planète ?

Entre question écologique, conflit armé, premier contact et une écriture américaine d’une efficacité redoutable, ce roman est addictif.

Bordage : les guerriers du silence, t. 1-3

L’Humanité a essaimé et prospéré dans la Galaxie, sous la protection d’une Eglise intolérante et un Empire avide de pouvoir, alliance aussi dangereuse qu’instable. D’autant plus que les Scaythes ont fait leur apparition, sortis d’on ne sait où, capables de lire l’esprit de chacun. Devenus nécessaires pour percer à jour les plans de ses ennemis mais aussi pour s’en protéger, une seule question demeure en suspend : totalement au service de l’Humanité, quel est finalement leur but, et d’où viennent-ils ?

Camut : Malhorne, t. 1-4

Dans le monde entier, des statues faites par le même homme mais à des époques différentes sont découvertes. Peu à peu, l’impossible devient réalité : le mystérieux sculpteur serait toujours envie, traversant de temps pour une raison qu’il ignore lui-même. Décidé à révélé son existence, il pose la question de son existence. Celle d’un homme traversant le temps, porteur d’un message qui n’est pas son immortalité…. mais dont il a tout oublié. Au final, le monde tel qu’il apparaît pourrait bien être l’ultime illusion d’un jeu auquel nous jouons bien malgré nous.

Un voyage à travers le temps et l’histoire, jusqu’à un présent dont l’avenir est magistralement dénoué par cet auteur qui jusqu’à la dernière page, se révèle inépuisable d’idées.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.