Science Fiction et Fantasy

Sélection science-fiction et fantasy 7

Certains auteurs ont désormais ma confiance et je me permets donc de les mettre dans mes sélections sans les avoir lus. Manque de temps, de place… Quelques inconnus viennent aussi se glisser.

Frank Herbert

High-OppInédit ! Un roman de jeunesse de Frank Herbert ou l’on devine déjà le grand auteur de Dune.

Après des décennies de désordres, un gouvernement mondial s’est imposé sur notre planète. Il tire – du moins officiellement – sa légitimité de l’opinion publique et fonde ses décisions sur des sondages quotidiens. Le Coordinateur assume l’autorité suprême sur les bureaux : Bur-Opp, le Bureau des Opinions, Bur-Cont, Bur-Psy, Bur-Trans et autres administrations , dont les dirigeants se livrent à d’incessantes luttes d’influence.

Chargé d’assurer l’entente entre les bureaux, Daniel Movius est le Liaitor. Mais, victime d’un conflit avec un rival, le voilà débarqué, perdant ses privilèges de High-Opp et renvoyé dans les rangs des Low-Opps, qui occupent les emplois subalternes et survivent misérablement dans les Terriers. Ici, le mécontentement gronde, et une crise pourrait bien survenir qui risquerait de mettre en péril la civilisation sur toute la planète.

Instruit par sa chute et sa découverte du monde clandestin des Seps, les Séparatistes, qui défendent la valeur de l’individu contre la machine bureaucratique, Movius reprendra-t-il le chemin des sommets ?

 Demeuré inédit jusqu’à ce jour, refusé à l’époque et sans doute retrouvé dans les archives d’un agent littéraire, High-Opp est le roman des débuts de Frank Herbert. Il annonce les chefs-d’oeuvre ultérieurs, dont Dune et Dosadi, par sa richesse d’idées et sa défense des valeurs humaines contre toute forme de tyrannie.

Une postface de Gérard Klein replace ce roman dans son époque et tente d’expliquer pourquoi il a si longtemps été ignoré.

 

 TAU zéro

L’aventure ultime : un vol habité hors système solaire…

 Terre. XXIIIe siècle. Ils sont cinquante. Vingt-cinq femmes, vingt-cinq hommes. Parmi les meilleurs dans leurs domaines : astrophysiciens, mathématiciens, biologistes, astronavigateurs… Leur mission est la plus sidérante qui soit : rejoindre l’étoile Beta Virginis en quête d’une nouvelle Terre. Ils disposent pour ce faire du plus stupéfiant des vaisseaux, le Leonora Christina, dernier né de sa génération, un navire capable de puiser son énergie au cœur même de l’espace et d’évoluer à des vitesses relativistes…

 Un voyage de trente-deux années-lumière. Un voyage sans retour. Et tous le savent. Tel est le prix que sont prêts à payer ces pionniers d’une aire nouvelle…

 Considéré par David Pringle comme l’un des cent livres de SF les plus importants jamais écrits, par James Blish comme le récit de science-fiction « ultime », Tau Zéro est une référence incontestée de la hard SF moderne. Mais c’est aussi, surtout, un roman du « sense of wonder », un récit vertigineux. Quarante ans après sa parution outre-Atlantique, voici enfin la traduction de ce chef-d’œuvre incontesté, une édition orchestrée par Jean-Daniel Brèque, qui en assure la traduction et la présentation, illustrée en postface par l’astrophysicien Roland Lehoucq.

 Poul Anderson (1926-2001) est un des monstres sacrés de la SF américaine. Sept fois lauréat du prix Hugo, il est l’auteur de certains des plus grands monuments du genre, dont le cycle de La Patrouille du temps.

Le Puis des Mémoires

Trois hommes se réveillent dans les débris d’un chariot pénitentiaire accidenté en pleine montagne. Aucun d’eux n’a le moindre souvenir de son nom, de son passé, ni de la raison pour laquelle il se retrouve là, en haillons, sur une terre inconnue et glacée. Sur leurs traces, une horde de guerriers venus de l’autre bout du monde met le royaume à feu et à sang pour les retrouver.

Fugitifs, mis à prix, impitoyablement traqués, ils vont devoir apprendre à travailler ensemble afin de découvrir la vérité, et survivre dans un monde ou règnent violence, complots et magie noire.

« A la fois roman de bonne fantasy et polar psychologique, voilà un début de trilogie très réussi ! » ActuSF

Lame exilée

L’hiver recouvre Venise de ténèbres, la glace fige les canaux et un millier de fantômes errent à la lisière des ombres.

L’attentat brutal qui frappe le fils de dame Giulietta replonge Tycho dans les dangereuses intrigues de cour. Pour Giulietta, il traquerait les responsables jusqu’au bout du monde. Alors que Venise se trouve à deux doigts de la guerre civile, les querelles intestines se multiplient et la lutte pour le pouvoir s’intensifie. Quelles sont les forces à l’oeuvre dans ce jeu de dupes ?

Le Paradoxe de Fermi

Le célèbre physicien FERMI remarquait vers 1950 qu’il est difficilement pensable, hors d’un contexte religieux, qu’un phénomène comme la civilisation humaine ne se soit développé qu’en un seul point dans le vaste univers. et même dans notre galaxie. D’un autre côté. s’il s’est développé ailleurs. il a largement pu le faire avec quelques millions d’années d’avance . que sont, dans l’univers. quelques pauvres millions d’années ? Enfin, ce décalage temporel aurait du permettre à nos semblables de se répandre assez pour qu’on en constate largement la présence : sous forme d’ondes radio, sous forme de créatures robotiques. ou de vie… Ce n’est pas le cas. Que peut-on en conclure ?

L’auteur répond : la seule solution du paradoxe, c’est la fugacité des civilisations hautement développées. Nous avons des semblables. mais ils durent peu, et c’est pourquoi nous avons si peu de chance d’en observer… Jean-Pierre Boudine présente cette solution sous la forme d’un récit, d’un conte philosophique, dans la lignée du « Meilleur des Mondes » d’Huxley ou de « 1984 » d’Orwell. A la différence de ces auteurs. sa vision pessimiste n’est pas celle d’un super ordre, mais celle d’un chaos. C’est le chaos qui balaie la civilisation humaine, de 2012 à 2019… Notre civilisation au développement explosif, explose justement. “Le Paradoxe de Fermi” est-il un livre de science fiction ? On voudrait le croire !

Coeur d’Acier (plutôt axé jeunesse)

Il y a dix ans, un éclat venu du ciel a frappé des hommes et des femmes parmi les plus malveillants, leur conférant d’incroyables pouvoirs. On les a appelés les Épiques. Leurs intentions ne sont pas bonnes… À Newcago, un Épique appelé Cœur d’Acier s’est emparé du pouvoir. On le dit invincible : aucune balle ne peut le blesser, aucune épée trancher sa peau, aucune explosion le détruire. Seuls les Redresseurs, un groupe d’humains qui ont consacré leur vie à étudier les Épiques afin de découvrir leur point faible, lui résistent. David Charleston a 18 ans. Cœur d’Acier a tué son père. Depuis, il n’a qu’une idée en tête : le venger. Et il possède quelque chose dont les Redresseurs ont besoin. Il a vu l’impossible. Il a vu saigner Cœur d’Acier.

La Patrouille du Temps

Le Voyage dans le Temps, c’est très bien. En particulier pour les touristes, les historiens et les archéologues.

 Mais il y a aussi quelques illuminés qui entendent en profiter pour modifier le cours de l’Histoire. Assassiner un fondateur de religion, changer l’issue d’une bataille, et pourquoi pas ? amputer le nez de Cléopâtre, voire se tailler un empire personnel en important de l’avenir des armes prohibées.

 C’est déjà inquiétant pour l’humain ordinaire, encore qu’il ne s’apercevrait jamais de cette réécriture de l’Histoire, surtout s’il y disparaissait.

Mais c’est carrément intolérable pour les Danelliens de l’avenir lointain, plus d’un million d’années, les surhommes de l’avenir, qui n’ont aucune envie d’être éradiqués.

 Ils ont donc créé la Patrouille du Temps chargée de maintenir l’Histoire dans son droit fil. Qui mène à eux.

 Le cycle de La Patrouille du Temps, qui comportera quatre volumes, est l’un des classiques les plus fameux de la science-fiction, dû à l’un de ses plus éminents créateurs, Poul Anderson

La Voie de la Colère

Le général Dun-Cadal fut le plus grand héros de l’Empire, mais il n’est plus aujourd’hui que l’ombre de lui-même, une lamentable épave au fin fond d’une taverne.

 C’est là qu’une jeune historienne vient le trouver. Elle est à la recherche de l’Épée de l’Empereur, disparue dans le chaos des derniers jours de son règne, et que Dun-Cadal aurait cachée en un lieu secret. Pour elle, le vieux guerrier va ressasser ses souvenirs de gloire et ses regrets amers, à commencer par sa rencontre avec ce garçon qui lui sauva la vie et fit sa fierté avant qu’ils ne basculent tous deux dans le drame et le tourbillon de l’Histoire.

 C’est alors qu’un assassin sans visage se met à frapper au cœur de la République. Les fantômes du passé refont soudain surface, ravivant les anciennes rancœurs et la soif de vengeance d’un homme perdu sur la voie de la colère

https://images.noosfere.org/couv/a/atalante390-2007.jpg

Frère Ewen

Membre de la très secrète Fraternité du Panca, Ewen mène une existence paisible sur la planète Boréal. Un jour pourtant, la Fraternité se rappelle à lui : il doit se rendre sur la lointaine Phaïstos pour reformer la chaîne quinte et tenter de sauver d’une extinction certaine toutes les espèces vivantes de la galaxie. Du haut de ses douze ans, Olmeo n’entend rien à ces histoires. C’est à peine s’il comprend les raisons qui ont poussé ses parents à quitter leur monde pour se lancer dans un voyage interstellaire sans fin. La rencontre de la jeune Sayi, dont il tombe amoureux au premier regard, va cependant changer bien des choses. Commence alors pour l’homme et le garçon le périple d’une vie à travers les étoiles..

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.