Science Fiction et Fantasy

Sélection fantasy 4

https://i0.wp.com/images.noosfere.org/couv/l/ldp33240-2014.jpg

L’Alliage de la Justice

 Kelsier, Vin, Elend et les autres font désormais partie de l’Histoire — ou de la religion. Les chemins de fer côtoient les canaux, les rues sont éclairées à l’électricité et les premiers gratte-ciel partent à l’assaut des nuages. Mais les anciennes magies allomantique et férochimiques existent toujours. Un outils précieux pour ceux qui tentent de faire régner la justice dans les terres sauvages qu’on appelle les Rocailles.

Après vingt ans là-bas, Wax Ladrian est de retour à la métropole d’Elendel, bien décidé à ranger ses pistolets. Pourtant les demeures et les rues élégantes de la ville pourraient bien s’avérer plus dangereuses encore que les plaines poussiéreuses des Rocailles.

Après la trilogie des Fils des Brumes, voici le monde tel qu’il est devenu après plusieurs siècles. Un monde différent, où les dieux et les puissances sont retournées à la Légende, un monde qui n’est pas si éloigné du nôtre que nous pourrions le penser… un monde où le passé se tisse dans les actions de ceux qui en ont hérité.

https://i2.wp.com/images.noosfere.org/couv/b/bragelonne716-2014.jpg

La guerre du jour

À la nouvelle lune, les hordes infernales du Coeur se mettent en quête des deux seuls hommes susceptibles d’incarner le Libérateur légendaire, capable d’éradiquer les démons de la terre. Autrefois aussi proches que des frères, Arlen, l’Homme-rune, et Jardir, le leader des belliqueuses tribus du désert, sont désormais opposés par une rivalité farouche. L’un combat la magie chtonienne tandis que l’autre l’appelle. Leurs choix vont se révéler décisifs, tandis que s’engage la résistance ultime des humains contre les armées démoniaques…

Peter V. Brett nous aura fait attendre deux longues années pour finalement nous annoncer qu’il y aura encore un quatrième tome. La bonne nouvelle? Le livre valait l’attente et son final nous laisse orphelins pour une belle poignée de mois encore avant d’arriver à la conclusion d’une histoire qui ne laisse rien au hasard et nous recrache ivre de magie, d’émotion et de questions.

https://i1.wp.com/images.noosfere.org/couv/b/bragelonne717-2014.jpg

Déesse

Affaibli par un étrange mal, le courageux Lazar est impuissant face à la flotte ennemie qui menace la baie de Percheron. Quant à la Zaradine Ana, qui porterait l’héritier du trône, le futur fils du Zar Boaz, elle est retenue prisonnière par un mystérieux guerrier du désert.

Déchiré entre son coeur et sa raison, le Zar Boaz n’a qu’une seule idée en tête : retrouver Ana. Alors que son royaume est au seuil d’une guerre dévastatrice, il prend la décision désespérée de renvoyer Lazar dans le désert à la recherche de la jeune femme.

Le retour de la Déesse précipite alors les mortels et les dieux dans une bataille chaotique pour l’âme de Percheron...

Fiona McIntosh est sans doute l’une de mes conteuses favorites, pour son doigté, sa justesse, sa plume lumineuse et fine, ses personnages d’une rare intensité et un rythme narratif unique. Faire une critique de ses livres est un exercice où j’ai depuis longtemps abandonné toute objectivité devant la beauté et la grandeur de ses héros qu’elle n’hésite pas à scruter jusqu’au tréfonds de leur obscurité pour y trouver l’amère lumière qui les torture encore. Et c’est sur un final d’une amère douceur qu’elle nous laisse à chaque fois rêveurs, hésitant entre la joie, la tristesse ou simplement cet étrange mélange qui fait de nous ce que nous sommes: des êtres uniques dotés d’une palette infinie d’émotions et d’expériences. A n’en pas douter, Fiona McIntosh est une magicienne…

https://i0.wp.com/images.noosfere.org/couv/j/jl10664-2014.jpg

Black-Out

Oxford, futur proche. L’université est définitivement dépoussiérée : historien est devenu un métîer à haut risque. Car désormais, pour étudier le passé, il faut le vivre. Littéralement.

Michael Davies se prépare pour Pearl Harbor, Merope Ward est aux prises avec une volée d’enfants évacués en 1940, Polly Churchill sera vendeuse en plein coeur du Blitz, et le jeune Colin Templer irait n’importe où, n’importe quand, pour Polly…

Ils seront aux premières loges pour les épisodes les plus fascinants de la Seconde Guerre mondiale. Une aubaine pour des historiens, sauf que les bombes qui tombent sont bien réelles et une mort soudaine les guette à tout moment. Sans parler de ce sentiment grandissant que l’Histoire elle-même est en train de dérailler.

Et si, finalement, il était possible de changer le passé ?

https://i1.wp.com/images.noosfere.org/couv/b/bragelonne726-2014.jpg

Arcadia

« Votre âme s’est étourdie aux lumières de Londres, et vous avez oublié que Camelot était le coeur d’Arcadia… »

Londres, 1872.

Dans le monde d’Arcadia, la réalité a les couleurs du rêve : un royaume idéal, baigné de féerie arthurienne, dans lequel les ministres sont poètes et les artistes sont rois, où le futur est tabou et la mort improbable.

Un jour pourtant, d’étranges présages viennent troubler la sérénité de la belle capitale. Neige bleutée, vaisseau fantôme… Le peintre Rossetti et ses amis se sentent mystérieusement concernés. Cent quarante ans plus tard, dans un Paris agonisant plongé sous les eaux, quatre jeunes gens férus d’art victorien entendent le même appel, et s’apprêtent à déchirer le voile qui sépare les deux mondes.

Une plume affutée par un humour grinçant et cinglant, un univers de Steampunk complètement vrillé et des personnages qui semblent dopés à la caféine ou pire… Et pourtant, une étrange douceur, un parfum d’impossible féérie dans cet univers entre les mondes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.