Romans Fantasy

Warbreaker

Si vous ne connaissez pas Brandon Sanderson, c’est l’occasion pour vous de découvrir un auteur qui n’est jamais à court de surprises. Petite révision pour ceux qui n’auraient pas suivi : c’est l’auteur de Fils des Brumes, une trilogie qui jusqu’à la dernière page ne nous donne aucun répis, retournant les situations encore et encore. Deviner la fin d’un de ces romans? Bravo à celui ou celle qui y arrive. Se lasser? Il se réinvente à chaque roman.

Sa dernière parution ne manque pas de Souffle, sans mauvais jeu de mots…

Couverture

Warbreaker

Voici l’histoire de deux sœurs, Vivenna et Siri.

L’histoire du Dieu-Roi que l’une d’entre elles doit épouser, et de Chanteflamme, un autre Dieu qui n’aime pas son travail. Celle aussi de Vasher, un immortel qui tente de réparer les erreurs qu’il a jadis commises, et de Saignenuit, sa mystérieuse épée. Dans leur monde, celui qui meurt auréolé de gloire devient un dieu. Il vit dans le panthéon de la cité d’Hallandren, et utilise la magie biochromatique, la magie du Souffle. Un Souffle qu’on ne peut récupérer qu’une fois, sur un individu à la fois.

En lisant ces quelques lignes, tout paraît simple: une histoire convenue avec deux princesses au destin torturé, un pseudo-dieu qui les aidera dans leur quête et un dieu incapable de se satisfaire de son palais et de ses fidèles.

Avec Warbreaker, vous apprendrez qu’être un dieu, c’est oublier sa conscience par nécessité. Être une princesse, c’est trouver le moyen de ne plus exister et que votre Souffle… ne vous sert à rien mais vaut tout l’or du monde. Vous apprendrez qu’aucune histoire n’est simple, surtout quand elle est née de la plume de B. Sanderson. Et vous avez intérêt à commencer à lire tôt… à moins d’aimer les nuits blanches ^-^’.

I.

5 réflexions au sujet de “Warbreaker”

  1. Si j’avais pu lire en dormant, alors ce livre aurait put être l’un des plus beaux rêves que j’ai vécu. La capacité de Sanderson à nous faire quitter ce monde qu’est le notre pour nous faire voyager dans son univers est absolument délectable; sans parler de cette histoire qui est sans pareil.

    Cordialement.

    Erwan.

  2. En fait, je trouve pas qu’une suite soit absolument nécessaire. Du coup je m’attendais pas à ce qu’il y en ait une. Mais, j’ai bien survécu pour  » Le nom du vent », qui lui demandais, à mon avis, bien plus une suite, alors je pense que ça ira ! Et puis je me rabattrais sur les autres suites ! Cela dit j’ai plus beaucoup de temps pour lire avec l’uni ='(.

    Cordialement.

    Erwan.

    1. Il y en aura une… Ou alors je ne m’y connais plus en Fantasy! Une telle fin, ayant déjà lu les autres ouvrages de cet auteur, n’est que le prélude à une histoire plus grande encore.

      1. Toi ne plus rien connaitre en Fantasy, impossible ! Avec Sanderson c’est vrais que la suite peut vraiment être l’une des plus surprenantes qui soit !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.