Romans Thrillers

Malhorne: citation

Les sept ont été sculptées pur préparer l’avènement d’une révélation.

Les sept n’ont de valeur et de sens que réunies, solidarisées par un huitième élément.

Les sept représentent l’heptagone qui m’apparut en songe, lors d’une si lointaine nuit d’il y a près de cinq siècles.

Cet heptagone qui me suit depuis l’aube de ma seconde vie et n’a jamais eu pour moi plus de clarté ni de sens que ce qu’il représente.

Quatre et trois, le quaternaire associé à la trinité, la matière à l’esprit, les éléments au divin.

Je suis le gardien de cette révélation, dont je ne sais pour ainsi dire rien.

Mille fois plus grand aurait pu être le nombre des années, je n’en saurais toujours pas davantage.

Je ne suis que le gardien, le trait d’union des mondes.

Sans intention ni pouvoir.

Je ne sais si, comme moi, d’autres maudits parcourent le monde à la recherche d’une dernière vie, cet ultime trépas après lequel mes soupirs languissent.

Je ne suis pas la révélation.

Je suis le trait d’union des mondes.

Je suis le trait d’union des mondes.

M.

« Je ne suis pas seul parce que je manipule les gens.
Je suis seul parce que mon cas m’oblige à rester seul.
C’est très différent. »

Citation tirée de Malhorne de Jérôme Camut

Image

Je suis en train de relire cette série de quatre livres et réalise à quel point Jérôme Camut a touché juste… Ce qui est tout à la fois un soulagement et une pointe de douleur. Malhorne, c’est un dialogue impossible, un point de vue fidèle à une seule chose: rien! Deviner qui il est, c’est définir l’air dans son changement perpétuel et pourtant accepter que malgré cela, il demeure une chose, essentielle…  vitale: l’oxygène.

Bref, si vous cherchez un roman qui vous ouvrira les yeux sur ce que vous ne pensiez même pas pouvoir exister, si vous voulez des questions que vous ne vous étiez jamais posé, si vous voulez découvrir un être qui vous mènera là où personne ne souhaite que vous alliez, et surtout, si vous n’avez besoin d’aucune preuve pour croire en l’impossible : et bien, je suis au regret de vous dire que ce roman le peut.

Bonne lecture, et soyez prêt à être surpris jusqu’à la dernière ligne.

I.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.