Romans Fantasy

La Trilogie du Roi Sauvage – Sanctuaire

Couverture

Sanctuaire

La Dernière Guerre a ravagé les Cinq Royaumes. Soixante ans plus tard, la paix est encore fragile. Dans le Royaume de la Terre, cinq adolescents mènent une vie tranquille, loin de soupçonner les mensonges qui tissent leur existence.

 Pourtant, ils découvrent bientôt qu’ils sont sensibles au Wyrd, l’essence de la magie. La loi ne souffre pas d’exception : ils doivent rejoindre le Sanctuaire, l’école des Chevaliers. Propulsés dans un monde dont ils ignorent les codes, méprisés par l’élite qui fréquente l’académie, ils ne peuvent compter que sur eux-mêmes. Et lorsqu’ils deviennent la proie de créatures qu’ils sont les seuls à voir, bien entendu, nul n’accepte de les croire.

 Loin de là, dans le Royaume de la Nuit, le Prince Memnon affronte son pire ennemi. Son frère. Pour le vaincre, il n’hésitera pas à livrer le Royaume de la Terre au puissant Empire du Feu. Le sort des Cinq Royaumes est lié aux mystères du Sanctuaire…

Un roman qui commence par la fin de son récit, à mon sens, tente une originalité dont l’issue lui est souvent fatale. Ici, rien de cet artifice n’est inutile ou artificiel. Les personnages se racontent par des actions dont nous pourrions passer quelques bonnes heures à nous demander si elles en font des héros tragiques, machiavéliques, tueurs, égoïstes ou simplement… victimes. Alexandre Malagoli sait nous rendre l’existence de ses personnages palpable, réelle et ne nous offre à vrai dire aucun « super méchant » défouloir. Au lieu de cela, une histoire faite d’histoires, une écriture méchamment efficace et un final qui ne laissera personne indifférent. Brandon Sanderson, avec « Fils des Brumes« , nous avait habitués à une trame aléatoire et totalement imprévisible. Brent Weeks lâchait sur nous sa plume sans aucune pitié pour nos nerfs ou nos heures de sommeil. Carol Berg, d’une écriture fine et psychologique, nous avait émerveillés avec « L’Esclave », nous faisant redécouvrir une Fantasy sans cesse réinventée. Je ne vais pas ici vous infliger mes coups de coeur passés, je vais simplement en rajouter un de plus… encore !

Alors, lecteurs, soyez avertis : vous aimerez Sanctuaire…

I.

 

4 réflexions au sujet de “La Trilogie du Roi Sauvage – Sanctuaire”

  1. Avec ma comande qui viens d’arriver et ce commentaire à vous mettre l’eau à la bouche ( si je puis me permettre l’expression), je sens que je vais avoir beaucoup de lectures passionnantes! « La Peur du Sage » a été un véritable délice, un grand merci de m’avoir fais découvrir le tome 1 et je me réjouis de passer prendre toutes ces prochaines lectures !
    Cordialement.
    Erwan.

  2. Sanctuaire est vraiment super je lai lu rn quelques jour et jai beaucoup aime je le conseil a tout ce qui adore lire! Il est facile a lire.

  3. Effectivement, c’est un chef d’oeuvre! je l’ai littéralement  » dévoré’…….On se laisse entraîner à une vitesse vertigineuse dans ce univers magique! Un univers presque complet ( je réserve le mot complet aux univers du Master : David GEMMELL! )les personnages sont attachants et les rebondissements inouïs….. à ne pas lire le soir avant de se coucher: vous ne vous endormirez pas!
    Sinon, je ne connaissais pas Brandon SANDERSON. Je vais me plonger dans ses oeuvres, tout comme ceux de Carol BERG! ceci dit le créateur d’ Azoth et de Durzo Blint ne m’est pas inconnu! lui aussi c’est un Sacré!
    Bonne lecture à tous!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.