Romans Fantasy

Les Livres des Rai-Kirah

Couverture 

Les Livres des Rai-Kirah: L’Esclave

Seyonne n’a pas toujours été esclave.

Autrefois, les membres de son peuple étaient les gardiens d’une magie protégeant le monde contre les démons. Autrefois… avant que les Derzhi ravagent leurs terres et les réduisent en esclavage.

Après seize années de misère et d’humiliation, Seyonne est résigné : il attend la mort en évitant le surcroît de souffrance qu’apportent l’espoir et le souci d’autrui.

Mais, lorsqu’il est acheté par Aleksander, prince de l’Empire derzhi, son fatalisme désespéré vacille. Ce nouveau maître, d’une insouciante cruauté, héritier d’une civilisation qui a assujetti la sienne et règne sans partage sur son monde, semble la proie des démons.

Que deviendrait le monde sous l’emprise d’un empereur à leur merci ?

Devinant en Aleksander les germes de la grandeur, l’esclave devra, pour le sauver, trouver la force de mener son dernier combat.

Une bonne histoire, quelle qu’en soit la qualité de la plume, est toujours un moment qui nous emmène dans les profondeurs des tragédies et beautés humaines… ou non humaines, selon la littérature lue. Mais quand la finesse du trait rejoint l’image illustrée, il ne reste qu’à se laisser porter par les courants sur lesquels voguent les destins de nos héros.

Carol Berg est une conteuse, comme l’est l’auteur de la Tapisserie de Fionavar ou encore l’écrivaine Fiona Mcintosh. Non contente de nous offrir une histoire riche et inventive, elle nous offre leur intimité, leurs doutes et des destins d’autant plus merveilleux qu’ils sont tout ce qu’il y a de plus crédibles… quelques démons et guerriers magiques en moins, soyons honnêtes. Elle ne s’est accordée aucune des facilités que peut offrir le genre de la Fantasy (un petit coup de baguette bien placé est toujours très pratique, non?) pour faire avancer sa trame; au contraire, son histoire est celle d’hommes et de femmes, issus d’un monde aux yeux duquel le nôtre serait sans doute plus étrange encore que l’est le leur aux nôtres. L’histoire d’hommes et de femmes, donc, face à des choix exceptionnels et face auxquels ce qui ne fut jamais fait doit l’être.

A découvrir !

I.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.