Romans Fantasy, Romans Science Fiction

L’Entier et la Rose

La Splendeur du ciel

L’Entier et la Rose: La Splendeur du Ciel

Titus Quinn, pilote interstellaire, est prêt à tout pour retrouver son épouse et sa fille. Il est persuadé qu’après le naufrage de leur vaisseau, ils ont été tous trois projetés dans un autre univers : « l’Entier ». Un endroit à la fois étrange et attirant, peuplé de différentes espèces intelligentes qui vivent sous un ciel de feu qu’on appelle la splendeur. Les Tarigs, seigneurs élégants mais cruels, règnent sans partage sur ce monde fabuleux.

Resté longtemps leur prisonnier, Quinn réussit à s’échapper et à revenir sur Terre, seul hélas. Sans preuves ni souvenirs précis de son séjour là-bas, personne ne croit à son histoire. Jusqu’au jour où la compagnie Minerva découvre des indices de l’existence de l’Entier. Quinn reçoit la mission d’y retourner, afin d’ouvrir cet eldorado à la convoitise de ses employeurs.

Mais Quinn n’a qu’une idée en tête : sauver ses deux bien-aimées.

Une couverture aussi belle méritait au minimum un bon roman et au maximum un dépaysement total. Je n’ai pas été déçue. Ce roman commence par deux erreurs que seul la curiosité humaine est capable d’enfanter, et il est connu de longue date dans notre Histoire que c’est ainsi que se produisent certaines des plus grandes et parfois tragiques découvertes.

Que ce soit par soif de connaissances ou pour survivre, deux hommes vont toucher l’impossible: le rêve fou d’une réalité qui nous contemple et dont nous ne saurions rien. Mais seul le premier y perdra sa volonté de vivre, sa mémoire et peut-être plus encore. Alors, quand la puissante et avide compagnie fait appel à lui pour retourner dans ce qu’il se souvient comme étant un enfer, Titus n’hésite pas et découvrira que tout ce qu’il a cru être vrai était bien en dessous de la réalité.

L’Entier et la Rose est un voyage dans un monde dont le ciel est un fleuve de flamme ignorant la nuit, sur des plaines où des cavaliers sont esclaves de leurs montures, où un peuple immortel craint et envie la mortalité humaine et où seuls les dieux savent pourquoi l’Entier et la Rose sont à la fois si proches et si lointains.

Une superbe fresque dont les pages se tournent au fur et à mesure que ce monde envoûtant et fascinant se dévoile jusqu’à ce qu’orphelins, vous laissiez le livre sur le chevet de votre table de nuit en vous disant : elle sort quand, la suite ?

Et le plus beau? Ce roman plaira autant aux lecteurs de SF que de Fantasy.

I.

2 réflexions au sujet de “L’Entier et la Rose”

  1. Et je me réjouis d’en recevoir l’écho ici. J’ai pu aimer, dans l’Entier et la Rose, la beauté d’un point de vue nous démontrant que le bien comme le mal n’est qu’affaire de point de vue… et d’amour?

    Je vous salue sous les étoiles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.