Romans Science Fiction

La Fraternité du Panca

Le Panca t’accompagnera tout au long du chemin. Que les cinq maillons traversent l’espace et le temps pour être réunis comme les cinq doigts de la main et que cette main se change en poing pour frapper sans pitié ceux qui tentent d’arrêter la vie. 

Des pilotes assurent avoir vu le mythique pentale, aussi grand que les vaisseaux stellaires. Les témoins disent son vol à la fois gracieux et majestueux, puissant et léger, admirable à tous égards. Celui qui l’a vu voler est à jamais métamorphosé, comme touché par une grâce aux dimensions de l’infini.

La vie est douce pour Ewen sur la planète Boréal, quand il reçoit l’appel de la Fraternité pour reconstituer une chaîne quinte, procédure d’exception : une menace pèse sur toutes les espèces vivantes de la Galaxie. Premier maillon de la chaîne, il doit se rendre sur la lointaine Phaïstos.

De son côté, Oleo, treize ans, et sa famille, bannis de leur communauté, cherchent à rejoindre la lune de Hyem, d’où décollent les vaisseaux en partance pour les mondes les plus reculés.

L’un par sacrifice et l’autre par amour vont choisir de vivre l’aventure unique d’un voyage interstellaire de quatre-vingts ans. Un opéra de l’espace tendu et émouvant, ode à la femme et au mystère de la vie. La Fraternité du Panca comptera cinq épisodes

«Il faut s’appeler Pierre Bordage pour oser, sans trembler, s’atteler à la tâche monumentale d’un space opera en cinq volumes. Mais voilà, Pierre Bordage est le meilleur conteur français de notre temps, et son style littéraire s’affirme de livre en livre. […] Il nous propulse dans une histoire passionnante où se nouent action, amour et noire douleur du deuil. Ce livre-monde nous embarque au cœur même de l’humanité éternelle.» Thierry Hubert.

Avis personnel
Un space opéra, aujourd’hui, fallait-il oser. Le genre lasse ou attire, lointain, distant, irréel et souvent complexe. Pierre Bordage est de ces auteurs qui quoi qu’ils écrivent – genres, styles et thèmes confondus -, offrent une vision nouvelle, différente et bouleversante. Il est de ces auteurs qui nous entrainent malgré nous dans le sillage de leur imagination et de leur plume dont le souffle nous emmène doucement mais sûrement.

La Fraternité du Panca est un voyage aux confins de l’univers, la réunion de différents destins se croisant entre les mondes dans une quête qui changera les frères et soeurs du Panca, pour le meilleur ou pour le pire, la destination étant toujours moins que le voyage, une simple conclusion dont l’auteur joue à en faire un nouveau commencement.

Au sein d’une aventure s’inscrivant au-delà de nos références (le propre de la science fiction, direz-vous), Pierre Bordage tisse des mondes, des cultures et des croyances de main de maître, nous offrant au fil des pages une histoire à laquelle il est facile de croire. Chaque livre reconte le destin d’un des cinq membre de la chaîne quinte, nous offrant une narration, des horizons et des personnages différents et d’une incroyable richesse. Le regard de Pierre Bordage transporte, élève et creuse au coeur de l’humanité, afin d’en sortir une histoire qui nous transporte, nous fascine et nous émeut.

Encore une fois, maîtrisant son style parfaitement, le modelant pour épouser un fond d’une grande richesse, Pierre Bordage nous livre un petit bijou qui ne finira pas d’étonner et dont le final, je n’en doute pas, sera tout simplement splendide.

De manière plus personnelle, j’aimerais ajouter que lire des auteurs comme Pierre Bordage ou Frank Herbert (j’ose la comparaison^^), c’est certes lire une histoire d’avanture qui efface les heures durant lesquelles se tournent d’elles-mêmes les pages, mais c’est aussi plus que cela: c’est faire un voyage dans un univers et en revenir différent.

Pierre Bordage a aussi écrit l’histoire de Kaena, un roman jeunesse qui a été adapté en animation: à voir.

Vous trouverez dans les deux liens en fin de billet le site de l’auteur et celui des éditions Atalantes (éditant la série de la Fraternité du Panca)

Et pour la route, une citation de l’auteur que je trouve (cruellement ?) vraie :

«Les enfants croient que tout est possible,

les jeunes pensent qu’il leur est possible de tout faire,

les adultes font de leur possible,

les vieux ont l’impression d’avoir couru après l’impossible toute leur vie.»

Les Guerrier du Silence

J’espère qu’un jour elle sera fausse, pas vous?

I. 

La Fraternité du Panca et autres livres de Pierre Bordage 

Site officiel de l’auteur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.